• Ce blog est dédié à la beauté de la terre, à la lumière de la création et à la douceur du verbe.

    Cependant, je vais en ternir la couleur volontairement. Non pour le plaisir de vous polluer le regard et le coeur mais pour vous informer du calvaire des lévriers de chasse en Espagne.

    Nombres de malheurs fleurissent sur cette planète, plus facilement maintenant que l'arbre ne trouve de terre pour grandir. La protection de l'animal est pour moi une évidence et je m'engage et m'investis dans des gestes où j'apporte ma "part" pour porter secours, aider, participer à rompre énergétiquement et concrêtement, cette immobilité fataliste où on laisse tout faire sous le prétexte facile que l'on ne peut rien changer...

    Ces lévriers les Galgos en voici l'histoire, la vie :

    Chaque année, plusieurs milliers de lévriers de chasse
    (10.000 environ) sont au mieux abandonnés mais aussi pendus, brûlés à l'acide,
    arrosés d'essence, écorchés vifs, traînés derrière des voitures, mutilés, jetés vivants dans des puits.

    Pourquoi? Parce qu'ils ont déçus leur propriétaire à la chasse et ceux-ci
    invoquent un “code d'honneur” qui les autorise à torturer leur chien à mort,
    parfois devant leurs enfants.

     

    La chasse a fermé comme tous les ans le 10 janvier et pour des milliers de lévriers c'est l'horreur en ce moment même

    Les refuges sont débordés par les animaux récupérés, alors que des
    centaines d'autres agonisent un peu partout. D'autres chiens, ramassés par
    la garde civile, finissent  dans des “Perrera” ces fourrières insalubres où
    ils ne seront gazés qu'au au bout de 14 jours ( s'ils n'ont pas la chance de
    mourir avant de leurs blessures) entassés sans aucun soin...

    Victimes de cruautés épouvantables, insoutenables et difficilement concevables, ces chiens n'ont aucune chance d'échapper à leur triste sort puisque le droit espagnol en les classant dans la catégorie ” outil ” leur refuse la reconnaissance nécessaire pour espérer bénéficier des rares lois nationales de protection animale.

    Quelques associations se battent pour sauver ces chiens et faire changer les mentalités.

    Il n'est plus possible d'accepter de telles choses, faisons en sorte de retrouver notre dignité d'humain !

    Je me mobilise et vous ? Une adhésion (c'est 20 €!), un sac de croquettes, un covoiturage, une adoption pour les plus passionnés...Le Galgos est un chien docile et très doux, je vous épargne sur ce blog les vidéos d'une cruauté difficile à concevoir, vous pouvez les visionner en tapant juste Galgos dans Google.

    Merci pour eux...

    http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com
    http://www.galgosfrance.net
    Http://www.unanimus.fr/sos-galgos-espagnes.htm

     

     


     

     

     

     


    3 commentaires
  • Je vous invite à visiter le site de Natacha Calestrémé

    Réalisatrice, écrivain et environnementaliste, Natacha Calestrémé fait un travail remarquable.

    Après un parcours en publicité, puis en presse, Natacha Calestrémé rejoint France 2, France 3 et TF1 en tant qu'auteur, puis M6 international à l'unité documentaires.
    Elle réalise ensuite sa propre collection de documentaires, intitulée « les héros de la nature ». Une série de portraits d'hommes et de femmes qui agissent pour la protection de la biodiversité à travers le monde.
    Elle dirige cette collection de 52 minutes depuis juin 2000. Ses films sont diffusés sur France 5, France 3, ZDF, Rai 3, RTBF, TSR, Canal + Scandinavie,TV5 Monde, Ushuaïa TV, etc...

    Membre de la société des Explorateurs Français, membre des JNE (journalistes écrivains pour la nature et écologie), environnementaliste, elle parcourt les cinq continents à la recherche de ces femmes et hommes d'exception. Elle partage son expérience, donne des conférences en France, Belgique, Etats-Unis (Muséum d'Histoire naturelle, Festival du scoop d'Angers, Société des explorateurs, Cycle Exploration du monde, Nature & découvertes, Mindshift Institute, Nov'art, Sénat, Observatoire de Meudon, Cité des Sciences et de l'Industrie...) et écrit pour le magazine Nouvelles Clés.

    Elle est également l'auteur de « Carnet Afghans » avec Stéphane Allix (2002) et « Héros de la nature » (2005) aux Éditions Robert Laffont.

    Filmographie :
    « Disparition des abeilles la fin d'un mystère » (France 5, RTBF, Tv Québec 2008)
    « Le pays sous la mer » Collection "J'ai vu changer la terre" (France 5, TV5, Planète, 2008)
    « Jane Goodall », sujet dans « Vu du Ciel » (Prime time, France 2, 2007)
    « Laurie Marker, pour l'amour des guépards » (France 5, RTBF, TV Moyen Orient, Rai 3, 2006)
    « Merlin Tuttle, l'ange gardien des chauves-souris » (France 5, RTBF, TV Moyen Orient, Rai 3, TV5 Monde, 2005)
    « Olivier Behra, crocodiles et lémuriens sacrés » (France 5, TSR, 2004)
    « John Wamsley, la quête du paradis perdu » (France 3, France 5, 2003)
    « Hans Klingel, les secrets de l'hippopotame » (France 3, France 5, ZDF 2003)
    « Biruté Galdikas, passion orang-outan » (France 3, France 5, ZDF, Canal+ Scandinavie, 2002)
    « Paul Watson, l'œil du cachalot » (France 3, Ushuaïa TV, 2001)

    Sa filmographie a été récompensée par plusieurs prix :
    - Prix Engagement  planète avenir au Sénat (2007)
    - Premier prix du festival de Rochefort (2006)
    - Prix moyen-métrage festival film nature Murs-Érigné (2006)
    - Prix Spécial Talinn Estonie (2006)
    - Grand prix du festival grandeur nature (2005)
    - Grand prix du ministère de l'éducation Tchèque (2004)
    - Trophée Mif-Sciences (2003)
     

    Site : http://www.natachacalestreme.fr/

     


    2 commentaires


  • 1 commentaire


  • 2 commentaires


  • 1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires